Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

  • Italiano
  • English
  • Français
  • Deutsch
  • Español

Les infections des voies urinaires : comment les reconnaitre et les éviter

Les infections des voies urinaires constituent rarement un danger pour les personnes jeunes mais peuvent représenter une sérieuse menace pour les personnes âgées alitées.

En effet, les symptômes d'une infection des voies urinaires, que l'on appelle communément cystites, peuvent se manifester avec intensité et à une fréquence très variables, en fonction de la façon dont le système immunitaire de la personne touchée est compromis.  Chez les personnes alitées conscientes, un signal d'alerte qui peut nous aider à individualiser une avancée de l'infection peut être constitué d'un état d'altération mentale improvisé et d'une perte de mémoire, circonstances qui ont lieu très rarement chez les personnes en bonne santé.

Une infection des voies urinaires se manifeste quand les bactéries (dans 75% des cas il s'agit d'Escherichia Coli, voir le lien), entrent par l'urètre en infectant la voie urinaire, la vessie et dans certains cas les reins. Une fois les reins atteints, si l'on n'intervient pas rapidement, l'infection peut engendrer la mort du patient.

Les personnes s'occupant du bien-être psychophysique des personnes en perte d'autonomie doivent savoir reconnaitre rapidement la pathologie et prévenir son apparition avant qu'il ne soit trop tard.

 

Infection des voies urinaires signaux et symptômes

Les signes et les symptômes d'une infection urinaire incluent généralement :

  • Urine trouble et très foncée
  • Urine mal odorante
  • Douleurs et brûleurs durant l'écoulement d'urine 
  • Forte pression et crampes à l'abdomen et dans la zone lombaire
  • Fréquence urinaire augmentée  

Si l'infection empire et se propage jusqu'aux reins, il est possible que la personne concernée présente les symptômes suivants :

  • Perte de mémoire et état confusionnel
  • Fièvre et frissons
  • Bouffées de chaleur et rougeurs de peau
  • Douleurs aux flancs, dans l'aine et en bas du dos
  • Nausée et vomissement
  • Fatigue et mal-être général

Les personnes âgées sont les plus menacées par ce type de pathologie pour différentes raisons.

Système immunitaire affaibli. Les systèmes immunitaires des êtres humains subissent un affaiblissement important à l'âge sénile. Cela empêche aux infections bactériennes et virales de trouver une réponse forte en termes d'immunologie. Les signaux d'alarme que notre système de défense nous envoie en cas d'infections comme la fièvre, les frissons, les migraines, les inflammations etc. nous permettent de prendre rapidement les contre-mesures nécessaires pour contraster efficacement d'éventuelles menaces. En absence de telles réponses, les infections peuvent se propager sans obstacles dans le corps entier en provoquant de graves complications et souvent aussi le mort. 

Conditions médicales préexistantes. De nombreuses pathologies typiques de la personne âgée comme le diabète, la difficulté à vider entièrement la vessie, l'augmentation du volume de la prostate ou le resserrement de l'urètre et l'incontinence peuvent contribuer de façon décisive à l'apparition d'infections urinaires.

Style de vie sédentaire. Passer une bonne partie de la journée assis ou couché peut causer une augmentation importante des épisodes de cystite. Les sujets alités sont donc plus sujets à ce type d'épisodes, par conséquent, il est d'importance vitale de prévenir de toutes les façons possibles l'apparition de ces infections.

Pour réduire au minimum l'apparition d'infection bactériennes, il est fondamental de maintenir la zone périnéale parfaitement propre c'est-à-dire la partie du corps qui divise l'anus de l'urètre. L'aide-soignant devra donc s'efforcer de nettoyer périodiquement le patient, surtout dans cette zone, en diluant la charge bactérienne créé par l'humidité, des scelles et des urines qui restent dans la couche. Il est donc opportun d'effectuer un bidet complet à chaque fois que l'on retire une couche en utilisant de l'eau propre et du savon en s'assurant aussi que la peau soit bien sèche avant de remettre une autre protection.

En plus de la possibilité d'effectuer une douche complète directement dans le lit de la personne handicapée, Aquabuddy permet de réaliser un bidet complet en quelques minutes et à chaque fois que cela s'avère nécessaire. La procédure est simple, on place en dessous du bassin de la personne une bassine ergonomique gonflable et pendant que la douche distribue de l'eau propre, le tuyau d'aspiration retire immédiatement l'eau sale sans mouiller le matelas du dessous.

 

 

Categorie: